Lignes Transrade

Aller en bas

Lignes Transrade

Message par Kyllian56 le Mer 13 Avr - 21:30

Etat de parc Kéolis Maritime Lorient 


5 Bateaux :

Ar-Vag TredanBateau électrique - (STX France)
Trait d'Union(S.A. Bernard - Port Louis) MES : 1999 - 28 passagers - Coque en acier
KerzoMES : 1979 - 197 passagers - Coque en acier
TanguethenMES : 1993 - 110 passagers - Coque en aluminium
Talhouant MES : 1994 - 180 passagers - Coque en aluminium


Dernière édition par Etienne56 le Ven 27 Avr - 17:23, édité 7 fois (Raison : Dates de mises en service)
avatar
Kyllian56
Admin

Messages : 294
Date d'inscription : 11/03/2016
Age : 18
Localisation : Lorient

http://bus-anoriant.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lignes Transrade

Message par Invité le Mer 6 Déc - 12:15

Réformés


Indispensable - Construit en 1980 - Mis en service en 1981 - réformé en 2006 - Coque en bois - 20 passagers

Kerbel - Construit en 1975 - Mis en service en 1976 - Coque en bois - 200 passagers

Président Emmanuel Le Visage - Mis en service en 1973 - Coque en bois

Rivière d'Etel - Mis en service en 1953 - Coque en bois - 65 passagers

Sainte-Catherine - Construit et Mis en service en 1962 - réformé en 2010 - Coque en acier - 180 passagers

Bateaux de Société Coopérative des Vedettes de Locmiquélic en 1979


Kerbel
Président Emmanuel Le Visage
François Gustave
Ernest Rospabé
Albert Eugène
Vedette ex-Aigrette

Assurés pour 94 008, 19 francs, le 11 janvier 1979, par le Département du Morbihan.


Dernière édition par Etienne56 le Ven 27 Avr - 17:23, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lignes Transrade

Message par Invité le Dim 25 Fév - 15:00

Le Kerzo


Mis en service en 1979, avec une coque en acier, il a une capacité de 197 passagers.

Il a été construit par André Merré, construction navale, chaudronnerie, charpente métallique, aux Roches à Nort sur Erdre en Loire-Atlantique, en 1978/1979, pour un montant total de 2 273 765, 57 francs, après la signature du Marché sur appel d'offres avec concours, passé avec le département du Morbihan le 14 septembre 1978, et mis en service en 1979.
André Merré avait été choisi, suite à une délibération du Conseil Général du 9 janvier 1978, pour la construction d'une vedette pour les liaisons maritimes à l'intérieur de la Rade de Lorient et suite à l'appel d'offres dont les plis avaient été ouverts les 6 avril et 15 juin 1978. André Merré est choisi car son offre est la plus intéressante pour le Département en raison du prix proposé et du délai d'exécution, qui permettra une mise en service rapide sur la Rade de Lorient. le 17 juillet 1978, le préfet du Morbihan, ne s'oppose pas à ce choix.
Les autres concurrents étaient les Chantiers Navals de Cornouaille, de Douarnenez; les Chantiers et Ateliers de la Perrière, de Lorient; Cernat, de Nantes; les Chantiers Jean Chauvet, de Paimboeuf; et les Ateliers et Chantiers Breheret, de Ingrandes sur Loire.

Photos


Plan du projet du Kerzo, datant de septembre 1978 :




En août 2017 :








Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lignes Transrade

Message par Invité le Lun 26 Fév - 8:38

Un second bateau électrique est en projet comme on peut le voir dans la maquette jointe à la délibération du Conseil de l'Agglo concernant le contrat de partenariat 2014/2020 Europe/Région Bretagne/Pays de Lorient et convention de soutien régional aux priorités de dévellopement - Avenants pour la période 2017/2020.

On y lit ceci "Accompagner la transition énergétique : Transports urbains/Interurbains : second bateau électrique; maître d'ouvrage : Lorient Agglo, coût prévisionnel HT 3 500 000 €, contrat de partenariat sollicité : 1 000 000 €observation FEDER axe 3"

Et toujours dans les documents joints, voici ce que l'on lit dans l'avenant convention soutien régional : seule erreur dans le texte le Kerzo n'est pas de 1974 Laughing :

"Projet structurant identifié
Contruction d’un deuxième navire de passagers à « zéro émission » - Lorient Agglomération
Lorient et son pays sont nés de l’activité maritime et le territoire s’articule autour de la rade. Ce rôle central de la
rade de Lorient génère des déplacements entre les deux rives : les liaisons maritimes s’y sont ainsi développées,
successivement au travers de transports privés (début du XXème siècle), coopératifs, départementaux avant que la
communauté d’agglomération en reprenne la compétence en plein exercice en 2008. Aujourd’hui les liaisons
maritimes sont totalement intégrées au réseau urbain tant du point de vue tarifaire qu’au travers des
correspondances bus/ bateau garanties sur chaque rive. Les liaisons maritimes de la rade de Lorient ont assuré
810 000 traversées en 2016.
Le transfert de la compétence maritime sur la rade de Lorient par le Département du Morbihan à la communauté
d’agglomération, le 1er janvier 2008, s’est accompagné du rachat par cette dernière des navires dédiés à
l’exploitation, constituant une flotte relativement ancienne dont il convenait d’envisager le renouvellement. Un
premier navire, dénommé Ar Vag Tredan (le bateau électrique en français) a été mis en service en 2013,
répondant, grâce à une propulsion tout électrique, à des normes de confort, de sobriété énergétique, et de
réduction des émissions polluantes, très supérieures aux navires existants. Un second bateau, le Kerzo datant de
1974, nécessite aujourd’hui d’être remplacé par un navire moderne répondant aux exigences de qualité suscitées
par la mise en service d’Ar Vag Tredan.
Le projet porte sur la construction d’un navire à passagers à propulsion électrique apte à assurer une desserte sur
une amplitude quotidienne de 14 h, éventuellement étendue à 20h. La réalisation du projet passe par la définition
des exigences d’exploitation (capacité, vitesse, manoeuvrabilité…) au regard de la nature des services attendus sur
la rade de Lorient, et à la recherche des solutions optimales pour y satisfaire via une propulsion intégralement
électrique. Il s’agit ainsi d’adapter, au regard du retour d’expérience et des contraintes d’exploitation inhérentes
au service envisagé, le projet ayant conduit à la mise en service d’Ar Vag Tredan.
Montant de subvention régionale mobilisée au titre du contrat : 1 000 000 € (sur une dépense
prévisionnelle de 3 500 000 €), dans la limite de 50 % d’intervention régionale totale et d’un autofinancement de
30 %."

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lignes Transrade

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum